Diagnostics ImmobiliersMenton et sa région

Les autres agents de dégradation biologique du bois

Les insectes à larves xylophages




Les insectes à larves xylophages ne dégradent pas le bois, les adultes se propagent par la marche ou le vol, les femelles pondent sur le bois. Ce sont les larves qui se nourrissent du bois et le dégradent en creusant des galeries tout au long de leur développement jusqu’à leur maturité stade où l’on peut découvrir leur présence par le trou d’envol laissé dans le bois et la vermoulure présents sur le sol.












Les insectes à larves xylophages les plus souvent rencontrés sont : Le capricorne des maisons, la petite et la grosse vrillette, le charançon et le lyctus. Dans certains cas le diagnostiqueur pourra identifier ces insectes d’après la forme, la dimension des trous, l’aspect et la forme des vermoulures ainsi que par la nature des bois ou partie des bois dégradés. Dans d’autres cas, seule l’observation d’insectes adultes ou des larves le permettra si ces derniers sont présents.























Les insectes nidificateurs

Ces insectes ainsi que leurs larves ne dégradent pas le bois pour s’en nourrir mais seulement pour y pondre ou pour y circuler. Il est possible de rencontrer des fourmis, des abeilles charpentières et des guêpes

Les champignons

Les champignons se développent lorsqu’il y a une conjonction de facteurs favorables à leur croissance. Il faut pour cela que l’habitation ait une humidité élevée, une température relativement adaptée sans jamais être négative, un air confiné (mauvaise aération) et une obscurité partielle ou totale.

Il existe deux grandes familles de champignons :



Les champignons lignicoles poussent sur le bois, ce sont des champignons parasites qui vont le décolorer, ils s’attaquent plus particulièrement aux résineux. La décoloration du bois que l’on appelle aussi bleuissement sera plus ou moins prononcée en fonction de l’humidité et de la profondeur des couches infestées.















Les champignons lignivores aussi appelés champignons xylophages qui vont s’attaquer à la structure du bois, fragiliser voire détruire les propriétés mécaniques du matériau et mettre en danger la sécurité des occupants du logement.













Ces différents champignons pourront être identifiés par le type de pourriture qu’ils engendrent, à leur forme ainsi qu’à la couleur et la nature des bois infestés. Si un doute subsiste seule une analyse en laboratoire pourra déterminer le type de champignon présent surtout s’il s’agit d’un champignon xylophage.

Il est impératif de traiter et supprimer ces champignons car leur présence peut également engendrer des problèmes de santé sur les personnes fragiles notamment en provoquant des allergies respiratoires.

Liens utiles

Certification et Assurance          Bureau Controle Certification          AXA